Un jour, Un saint

Postez ici vos intentions de prière.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

11 juin : Saint Barnabé

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 11 JUIN

11 juin : Saint Barnabé

Apôtre et Martyr

Livre des Actes des Apôtres 9, 26 à 31


(...) 26 Arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple.
27 Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de Jésus.
28 Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux, s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur.
29 Il parlait aux Juifs de langue grecque, et discutait avec eux. Mais ceux-ci cherchaient à le supprimer.
30 Mis au courant, les frères l’accompagnèrent jusqu’à Césarée et le firent partir pour Tarse.
31 L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait. Lire
Bible - :copyright: AELF, Paris

Biographie de Saint Barnabé

Prière à Saint-Barnabé

Recevez, Ô Barnabé, l'hommage des nations reconnaissantes. Lévite fidèle, vous veilliez près du sanctuaire figuratif des siècles de l'attente, observant l'arrivée du Seigneur Dieu (Levit. VIII, 33.), jusqu'à ce que la véritable Arche Sainte, l'Humanité du Sauveur, ayant paru dans Sion, vous vous rangeâtes près d'elle aussitôt pour la défendre et la servir. Elle venait rallier tous les peuples, leur donner la vraie manne, fonder avec tous un Testament nouveau ; elle demandait aux fils de l'ancienne alliance le sacrifice des privilèges qu'ils avaient eus au temps de l'égarement des nations.

Membre de la tribu favorisée entre toutes, vous eûtes promptement fait l'abandon d'un titre périmé ; allant plus loin que le précepte, on vous vit renoncer aux possessions mêmes que vous teniez de votre famille, et vous donner, vous et vos biens, à l'Église à peine née, persécutée, méconnue de la synagogue.

Aussi l'Esprit-Saint, qu'on ne surpasse jamais en générosité, vous réserva-t-Il l'insigne honneur de donner aux nations leur Apôtre. Saül, votre ami, aveuglé par les préjugés de la secte pharisienne, n'avait point suivi votre exemple ; et les fidèles tremblaient à son seul nom, comme à celui du plus fougueux des persécuteurs. Mais votre intercession montait silencieusement pour lui de cette terre, et s'unissait dans le Ciel à la prière d'Étienne pour son meurtrier.

L'heure de la grâce sonna enfin ; vous fûtes le premier dans Jérusalem à connaître son triomphe, et il ne fallut rien moins que l'autorité de votre témoignage pour faire ouvrir au récent converti les portes de l'assemblée des croyants.

Devenu près de l'Église garant du Docteur des nations, il vous appartenait de le conduire en ses premiers travaux. Quelle gloire à vous d'avoir eu Paul pour compagnon ! S'il vous manqua d'avoir été mis au nombre des douze, votre autorité fut bien celle qui se rapprocha le plus de la leur. Délégué par eux à Antioche après le baptême de Cornélius, pour prendre en mains la conduite de l'évangélisation des gentils, vous vous adjoignîtes le nouvel ouvrier ; c'est alors que la parole du salut, passant par vos lèvres, produisit des conversions si nombreuses, qu'on donna pour la première fois aux fidèles le nom de chrétiens, qui les distinguait à la fois des païens et des Juifs.

L'émancipation des nations était accomplie ; et Paul, aux yeux de tous et d'après le langage de l'Esprit-Saint lui-même, n'était encore que votre disciple et votre protégé (Act. XI, 30 ; XII, 25 ; XIII, 1.). Aussi l'Esprit voulut-Il que l'ordination solennelle, qui le constituait Apôtre des gentils, vous fût commune avec lui. Vos voies, inséparables jusque-là et quelque temps encore, n'allaient pas tarder à se diviser pour le bien d'un plus grand nombre d'âmes.

L'île de Chypre, fatalement abusée par le démon de la volupté durant les siècles de l'idolâtrie, reçut plus spécialement vos soins apostoliques ; elle vous avait donné le jour : vous lui rendîtes en échange votre sang et vos sueurs, portant partout sur son territoire la sainte et purifiante lumière du Fils de Dieu.

Mais le feu de la Pentecôte qui brûlait en vous, sollicitait votre âme à des missions plus lointaines. C'est de vous-même qu'il était écrit, en même temps que de Paul :
" Je t'ai établi pour être la lumière des nations et leur salut jusqu'aux extrémités de la terre." (Act. XIII, 47).
L'Italie entendit votre douce parole qui répandait la joie sainte et la consolation du Paraclet ; elle vit ce noble visage, dont la sereine majesté faisait croire aux pauvres païens qu'ils recevaient en votre personne le prince de leurs dieux, caché sous des traits humains (Ibid. XIV, 11.). Bergame, Brescia, d'autres villes encore, Milan surtout, vous honorent comme leur père. Du haut de votre trône d'Apôtre, Ô Barnabé, gardez en elles toujours la foi que vous y avez déposée ; plus heureuses que les cités de l'île de Chypre, elles sont jusqu'ici restées fidèles.

Protégez l'Ordre utile à l'Église, qui se réclame de votre puissant patronage ; que son apostolat continue le vôtre, et mérite jusqu'au dernier jour à ses membres l'estime dont les entourait Saint-Charles Borromée, votre glorieux successeur sur le siège de Milan.

Enfin, Ô père des nations, étendez votre sollicitude à la gentilité entière qui vous fut confiée par l'Esprit-Saint sans distinction de races ou de pays : qu'elle entre toute dans la voie de lumière si bien décrite par la Lettre précieuse qui porte votre nom béni (Ep. cathol. S. Barnab. ap. XIX.) ; qu'elle soit pour Dieu le vrai temple dont celui de Moriah n'était que la figure (Ibid. XVI.).

Source : parousie.over-blog.fr
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

12 juin : Bienheureux Laurent-Marie de Saint François-Xavier Salvi

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 12 JUIN

12 juin : Bienheureux Laurent-Marie de Saint François-Xavier Salvi

Prêtre


Le Bienheureux Laurent-Marie de Saint François de Saverino naquit à Rome en 1782.
Il fit ses études avec Saint Gaspard de Bufalo, et reçut les leçons d'un prêtre, Mauro Capellari, qui devint Pape sous le nom de Grégoire XVI.

A 18 ans, il demanda à son père la permission de devenir Passioniste. Son noviciat se déroula au mont Argentario.

En 1802, il fit sa profession religieuse et devint prêtre en 1805.

En 1855, il arrêta une épidémie de choléra à Viterbe. Il fut surnommé "le Missionnaire de Jésus Enfant."

Apôtre de la Sainte Enfance de Jésus, et propagateur de cette spiritualité, il mourut en 1856, comme un véritable enfant de Dieu.

Biographie du Bienheureux Laurent-Marie de Saint François-Xavier Salvi.

Prière pour obtenir la canonisation du Bx Laurent-Marie Salvi.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

14 juin Saint Elisée

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 14 JUIN

14 juin : Saint Elisée (prophète)

Livre II des Rois Chapitre 2, 1 à 8


01 Voici comment le Seigneur enleva Élie au ciel dans un ouragan. Ce jour-là, Élie et Élisée étaient partis de Guilgal.
02 Élie dit à Élisée : « Arrête-toi ici ; et moi, le Seigneur m’envoie à Béthel. » Élisée répliqua : « Par le Seigneur qui est vivant, et par ta vie, je ne te quitterai pas. » Ils allèrent tous deux à Béthel.
03 Les frères-prophètes de Béthel sortirent à la rencontre d’Élisée et lui dirent : « Sais-tu qu’aujourd’hui le Seigneur va enlever ton maître au-dessus de ta tête ? » Élisée répondit : « Oui, je le sais. Taisez-vous ! »
04 Élie lui dit de nouveau : « Arrête-toi ici ; et moi, le Seigneur m’envoie à Jéricho. » Élisée répliqua : « Par le Seigneur qui est vivant, et par ta vie, je ne te quitterai pas. » Ils allèrent tous deux à Jéricho.
05 Les frères-prophètes de Jéricho s’approchèrent d’Élisée et lui dirent : « Sais-tu bien qu’aujourd’hui le Seigneur va enlever ton maître au-dessus de ta tête ? » Élisée répondit : « Oui, je le sais. Taisez-vous ! »
06 Une troisième fois, Élie dit à Élisée : « Arrête-toi ici ; et moi, le Seigneur m’envoie au Jourdain. » Mais Élisée répliqua : « Par le Seigneur qui est vivant, et par ta vie, je ne te quitterai pas. » Ils continuèrent donc tous les deux.
07 Cinquante frères-prophètes, qui les avaient suivis, s’arrêtèrent à distance, pendant que tous deux se tenaient au bord du Jourdain.
08 Élie prit son manteau, le roula et en frappa les eaux, qui s’écartèrent de part et d’autre. Ils traversèrent tous deux à pied sec. Lire

Bible - © AELF, Paris
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

15 juin : Sainte Germaine Cousin (de Pibrac)

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 15 JUIN

15 juin : Sainte Germaine Cousin (de Pibrac)

Vierge


Germaine Cousin naquit à Pibrac dans la région de Toulouse. La pauvrettee était difforme. Son père la haissait et sa belle-mère la submergeait de tâches. Elle gardait seule le troupeau de moutons et on la laissait sans nourriture.

Heureusement Dieu veillait sur elle et la comblait en la nourrissant de son amour. Elle assistait à la Messe chaque matin, laissant les moutons à la garde de Dieu.

Germaine épuisée par les maltraitances et la maladie elle mourut en 1601 à l'âge de vingt-deux ans.
Son corps fut retrouvé intact, quarante ans plus tard avec un bouquet de fleurs fraîches sous la dalle de l'église de sa paroisse où elle était inhumée.

Germaine a été béatifiée par Pie IX le 7 mai 1854, et a été canonisée en 1867.

Son prénom provient du latin "frère ou soeur"et signifie" qui est de même origine" Sainte Germaine est la sainte patronne des faibles, des malades, des déshérités et aussi celle des bergers.

Biographie de Sainte Germaine de Pibrac.

Une prière à Sainte Germaine de Pibrac.

Neuvaine à Ste Germaine de Pibrac

Litanies de Sainte Germaine de Pibrac.

Eglise Sainte Germaine de Pibrac.

Les miracles  de Sainte Germaine.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

16 juin : Saint Jean François Régis

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 16 JUIN

16 juin : Saint Jean François Régis

Prêtre


François Régis naquit le 31 janvier 1597 dans l'Aude à Fontcouverte.
Après son noviciat chez les Jésuites, il fut ordonné prêtre en 1630.
Il mena son apostolat dans les campagnes du Vivarais, des Cévennes et du Velay. Il attirait les foules par ses prédications et il fut à l'origine de la création d'un refuge pour les prostituées repenties.
Il mourut le 31 décembre 1640, à Lalouvesc, alors qu'une tempête de neige avait sévit sur la contrée pendant cette période, terrassé par une pneumonie, après avoir assuré son service pour Noël et avoir entendu toutes les confessions, malgré son état.

Ses derniers mots furent : « Ah ! Mon Frère, je vois Notre Seigneur et Notre Dame qui m’ouvrent le Paradis ».

Il fut canonisé par Clément XII en 1737.

Son prénom François vient du germanique "Franc, libre" qui devint par la suite "Français", et de Régis qui signifie en latin "roi".

Biographie de Saint François Regis.

Vie et miracles de saint J.-F. Régis, apôtre du Velay.

Litanies de Saint François Regis.

Prières à Saint François-Régis.

Neuvaine à Saint François-Régis.

Liturgie traditionnelle pour la fête de Saint François-Régis.

Pèlerinage à Saint François Régis.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

17 juin: Saint Hervé

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 17 JUIN

17 juin: Saint Hervé

Ermite


Ermite aveugle et musicien, il œuvra pour l’éducation des enfants et l’accueil des pauvres sur le Menez-Bré. La légende raconte que le chien avec lequel Hervé se guidait fut mangé par un loup ; le saint contraignit alors le loup à le remplacer ; c’est pourquoi à Trédaniel Saint Hervé est représenté tenant un loup en laisse, et est invoqué surtout par les peuples voisins des forêts pour protéger leurs troupeaux, et en reçoit de la laine par reconnaissance.

Une autre légende rapporte qu'un jour Hervé perdit une dent en éternuant et la ficha dans une fente de rocher. Une grande clarté en jaillit et frappa un jeune garçon qui faillit en mourir.

Une autre légende rapporte qu'un loup dévora l'âne de son mentor avec lequel Hervé labourait, mais il s'agenouilla pour prier et sur son injonction le loup vint s'atteler lui-même à la charrette.
Aussi est-il souvent représenté en compagnie d'un loup domestiqué. Sa réputation gagna toute la Bretagne où il resta jusqu'à sa mort très populaire.
Source : Wikipédia

Biographie de Saint Hervé.

Cantique du Paradis de Saint Hervé.

Conseils aux enfants de Saint Hervé.

Invocation et oraison à Saint Hervé.

Hymne acathiste de Saint Hervé.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

18 juin : Saint Grégoire Barbarigo

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 18 JUIN

18 juin : Saint Grégoire Barbarigo

Evêque


Grégoire naquit dans une noble famille de Venise en 1625, et reçut une éducation soignée dont se chargea son père lui-même.

Jeune homme d'une grande pureté de vie, il s'orienta vers la diplomatie puis vers la prêtrise.
Le Pape Alexandre VII, qui le connaîssait bien, le nomma évêque de Bergame, puis cardinal. Sept ans plus tard, il futt transféré à Padoue.
Il y resta trente-trois ans, excepté quand il fut appelé à Rome pour collaborer avec le Pape.
Pour appliquer dans son diocèse le Concile de Trente, il prit comme modèle saint Charles Borromée, il créa des œuvres de bienfaisances, multiplia les "écoles de doctrine chrétienne" où il aimait à faire lui-même le catéchisme. Il recueillit des jeunes filles pauvres..., mais "le séminaire de Padoue était sa plus grande fiereté.

Il veilla à la formation tant humaine que spirituelle des candidats au sacerdoce.

Tourmenté par la déchirure avec l'Eglise d'Orient, il créa dans son séminaire des chaires d'Hébreu, de syriaque, de chaldéen et de grec, ce qui était pour l'époque une grande nouveauté. Cet humaniste prêcha avec simplicité, car c'était avant tout une âme de prière.

Il mourut à Padoue en 1697. L'Eglise n'a pas cessé de vénérer sa mémoire et Jean XXIII, originaire lui-même du diocèse de Bergame, eut la joie de confirmer son culte par sa canonisation.

Source : abbaye Saint Benoit

Biographie de Saint Grégoire Barbarigo.

Liturgie traditionnelle pour sa fête.

Oraison de la Messe de Saint Grégoire Barbarigo.
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

19 juin : Bienheureuse Eléna Aiello

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 19 JUIN

19 juin : Bienheureuse Eléna Aiello

Religieuse


Biographie et prophéties de la Bienheureuse Elena Aiello

Prophéties

«Je veux que l’on sache que le châtiment est proche : un feu jamais vu auparavant descendra sur la terre et une grande partie de l'humanité sera détruite…

Ceux qui resteront se trouveront sous la protection la Miséricorde de Dieu, pendant que tous ceux qui ne veulent pas se repentir de leurs fautes périront dans une marée de feu !

... La Russie sera presque complètement brûlée. Certaines nations disparaîtront.

L’Italie sera en partie sauvée par le Pape» (11 avril 1952)... «La colère de Dieu est proche et le monde sera tourmenté par une grande calamité, par des révolutions sanglantes, par de forts tremblements de terre, par des famines, par des épidémies et par d’effroyables ouragans, qui feront déborder les fleuves et les mers ! ...

«Le Pape souffrira beaucoup, et toute cette souffrance sera comme une agonie, qui accomplie son pèlerinage terrestre. Son successeur guidera le bateau dans la tempête» .

Source : Prophètes et mystiques
amidelamisericorde
Messages : 12153
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

20 juin : Saint Silvère

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 20 JUIN

20 juin : Saint Silvère

Pape et Martyr


Il était le fils légitime du Pape Hormisda. Il naquit avant que son père ne fût entré dans les ordres. Il fut probablement ordonné Pape, le 8 juin 536.

Silvère succéda au Pape Agapet, l'an 536, à une époque fort difficile, où l'Église était la cible d'intrigues et d'hérésies de toutes sortes.

Saint Silvère fut Pape de juin 536 au 11 novembre 537.

Il était pape depuis peu de temps quand Bélisaire s'empara de Rome avec ses troupes, en 536.
Silvère défendit la foi contre les hérésies des Byzantins monophysites. Il fut envoyé en exil par Bélisaire en Asie à Patare de Lycie.

ll fut rappelé à Rome par Justinien. Silvère mourut le 2 décembre 538, victime de sa fidélité à l'Evangile.

Biographie de Saint Silvère.

Prière à Saint Silvère.

" Les eaux de la tribulation ont traversé votre âme (Psalm. LXV, III, 2.), saint Pontife.

Ce ne sont point les césars idolâtres qui furent vos persécuteurs. Ce ne fut pas même, comme pour Jean Ier votre prédécesseur presque immédiat sur le siège pontifical et dans l'arène du martyre, un prince hérétique qui déchargea sur vous sa haine de sectaire.

Mais la rancune d'une femme indigne, servie par des trahisons parties du sanctuaire, s'acharna contre vous. Avant même que la mort eût fait en vous son œuvre, il se serait trouvé quelqu'un parmi vos fils pour convoiter le lourd fardeau de votre héritage.

Mais quel homme donc eût pu dénouer l'indissoluble lien qui vous attachait à l'Eglise ? L'usurpateur n'eût été qu'un intrus ; jusqu'à ce que les mérites tout-puissants de votre mort glorieuse eussent obtenu le changement du mercenaire en légitime pasteur, et fait de Vigile lui-même l'héritier de votre courage*.

Ainsi l'invisible chef de l'Eglise aurait-il permis, pour la honte de l'enfer, que l'ambition portât ses scandales dans le Saint des Saints même. L'inébranlable foi des peuples, en ce siècle qui fut le vôtre, n'en devait point souffrir ; et la lumière résultant de ces faits lamentables apprendrait mieux aux âges suivants que le caractère personnel d'un pape, et ses fautes mêmes, n'affectent point les célestes prérogatives assurées par Dieu au vicaire de son Christ.

Gardez en nous, Ô Silvère, le fruit de ces tristes enseignements. Bien pénétré des vrais principes, le peuple chrétien ne verra jamais s'affaiblir en lui le respect dû à Dieu dans ses représentants, quels qu'ils soient ; et le scandale, d'où qu'il vienne, sera impuissant à entamer sa foi."

Source : hodiemecum.hautetfort.com
Répondre