Un jour, Un saint

Postez ici vos intentions de prière.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

13 janvier : Saint Hilaire de Poitiers

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 13 JANVIER

13 janvier : Saint Hilaire de Poitiers

Evêque et Docteur de l'Eglise


Hilaire naquit au début du quatrième siècle dans une famille païenne.
Nommé évêque de Poitiers en 350, il combattit l'hérésie arienne et défendit l'orthodoxie.

Exilé en Prygie par l'empereur, il écrivit entre 356 et 359 douze volumes sur la Sainte Trinité.

Les Ariens réussirent à le faire exiler en Gaule, où il eut un accueil triomphal de l'Eglise.

Il composa des hymnes et rédigea des commentaires du Psautier.
Il mourut à Poitiers le 13 janvier 367. Son prénom vient du latin qui signifie " gai ".
Il est invoqué contre les piqûres de serpents.

Biographie de Saint Hilaire de Poitiers.

Dieu, Père Tout-Puissant, nous Te demandons ce dont nous avons besoin

Prière Trinitaire de Saint Hilaire de Poitiers.

« Ô Père, Dieu tout-puissant, J’ai bien conscience que c’est à Toi que je dois consacrer l’occupation principale de ma vie. Que toutes mes paroles et mes pensées s’entretiennent de Toi.

Car ce don de la parole que tu m’as accordé ne peut pas me rapporter un plus grand bienfait que celui-ci : te servir par la prédication et montrer qui tu es. Tu es le Père, celui du Fils unique de Dieu.

Je dois le montrer soit au monde qui l’ignore, soit à l’hérétique qui le refuse. Ma volonté n’a pas d’autre raison d’être ; du reste, je dois implorer la grâce de ton assistance et de ta miséricorde, pour que tu gonfles du souffle de ton Esprit les voiles déployées pour Toi par notre profession de foi et que tu nous pousses dans cette course de la prédication. Car il n’est pas infidèle à sa promesse, celui qui a dit : « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Lc 11, 9).

Étant pauvres, nous demanderons ce dont nous sommes dépourvus ; nous fournirons un effort acharné pour scruter la parole de tes prophètes et de tes Apôtres, nous frapperons à tous les accès d’une compréhension qui nous est fermée.

Mais c’est à Toi d’exaucer la demande, d’accorder ce qu’on cherche, d’ouvrir la porte fermée. Nous vivons en effet dans une sorte de torpeur, à cause de notre engourdissement naturel et nous sommes empêchés de comprendre tes mystères par une ignorance invincible due à la faiblesse de notre esprit.

Mais le zèle pour ton enseignement fortifie notre perception de la science divine, et l’obéissance de la foi nous soulève au-dessus de notre capacité naturelle de connaître. Nous espérons donc que tu stimuleras les débuts difficiles de cette entreprise, que tu la fortifieras par une réussite croissante, que tu l’appelleras à partager l’esprit des prophètes et des Apôtres ; nous voudrions comprendre leurs paroles dans le sens où ils les ont prononcées et employer des termes exacts pour rendre fidèlement les réalités qu’ils ont exprimées.

De fait, nous allons parler de ce qu’ils ont proclamé dans le mystère : Toi, Dieu éternel, Père du Fils qui est éternellement Dieu ; Toi, l’unique à n’avoir pas eu de naissance, et l’unique Seigneur, Jésus-Christ, né de Toi par une naissance éternelle ; il ne faut pas en faire un dieu de plus, à cause d’une diversité qui est réelle ; on ne doit pas dire non plus qu’il n’est pas engendré de Toi, qui es le seul Dieu ; et il ne faut pas professer qu’il est autre chose que le vrai Dieu, lui qui est né de Toi, le Père, qui es vrai Dieu.

Accorde-nous donc le sens exact des mots, la lumière de l’intelligence, la noblesse du langage, l’orthodoxie de la foi ; ce que nous croyons, accorde-nous de l’affirmer aussi. C’est-à-dire, puisque nous connaissons par les prophètes et les Apôtres un seul Dieu, Toi, le Père, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, qu’il nous soit donné aujourd’hui, contre les hérétiques négateurs, de te célébrer comme étant Dieu, mais non un Dieu solitaire, et de prêcher ce Dieu sans commettre d’erreur. Amen. »

Source : site-catholique.fr
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

14 janvier : Bienheureuse Alfonsa Clerici

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 14 JANVIER

14 janvier : Bienheureuse Alfonsa Clerici

Religieuse


Alfonsa Clerici naquit le 14 février 1860, à Lainate, en Lombardie, près de Milan, dans une famille d'agriculteurs chrétiens. Les quatre enfants de cette famille furent consacrés à Dieu. Deux furent prêtres, Prospero et Ildefonso, et deux religieuses Bonaventura et Alfonsa.

Alfonsa entra au collège du Très-Précieux-Sang faire ses études à Monza, grâce à sa tante.

En 1883, elle entra au noviciat des Sœurs du Très-Précieux-Sang où sa soeur se trouvait. Elle fit sa profession en 1886. Elle enseigna au collège du Très- Précieux- Sang puis plus tard en devint directrice
.
Alfonsa réussit à remonter une maison tombée en désuétude "la Retraite de la Providence" qui avait été créee en 1840.

Pendant 19 ans elle se donna sans compter pour l'éducation et la formation des jeunes filles.

Elle mourut d'une hémorragie cérébrale la 14 janvier 1930 à l'âge de 70 ans.
Alfonsa Clerici fut déclarée vénérable le 22 juin 2004, par le pape St Jean-Paul II et béatifiée le 23 octobre 2010, à Verceil.

C'est à la suite de la guérison en 2003, d'un malade par arrêt cardiaque suite à un oedême pulmonaire grâce à la prière de sa femme qui demanda l'intercession d'Alfonsa Clerici. Le miracle fut reconnut en 2010.

Bioraphie de la Bienheureuse Alfonsa Clerici.

PRIÈRE par l’’intercession de la Bienheureuse Alfonsa Clerici

Dieu de Miséricorde
et Père de toutes consolations,
qui dans la vie de la
Bienheureuse Alfonsa Clerici
avez révélé votre amour pour les jeunes,
les pauvres et pour les malades,
Transformez-nous aussi en instruments dociles
à votre bonté
pour tous ceux que nous rencontrons.
Veillez sur ceux qui comptent
sur notre intercession
et permettez-nous de nous renouveler
dans la foi, l'espérance et l'amour
afin que nous puissions
témoigner plus efficacement dans la vie
du mystère pascal du Christ, votre Fils, Notre Seigneur,
qui vit et règne avec vous et le Saint –Esprit pour
toujours. Amen.

Source : http://www.preghiereperlafamiglia.it/al ... lerici.htm

Benoît XVI salue en Alfonsa Clerici, un témoin de la « charité parfaite »
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

15 janvier Saint Rémi

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 15 JANVIER

15 janvier : Saint Rémi

Évêque


Fils de Sainte Céline, Rémi naquit dans une famille noble de la région de Laon.
Dès son plus jeune âge, il manifesta une très grande piété.

Il n'avait que vingt-deux ans lorsqu'il fut nommé Evêque de Reims en 459. Il fonda plusieurs diocèses.

Il baptisa Clovis en disant : « Soulage tes concitoyens, secours les malheureux, protège la veuve et nourris l'orphelin." La reine Clothilde, confia à Saint Rémi le soin de convertir son époux qu'il baptisa en 469 à Reims pour Noël.

Saint Rémi meurt en 533 à Reims le 16 janvier.

Son prénom vient du latin remigius qui signifie "celui qui navigue à la rame".

Une oraison pour la fête de Saint Rémi.

Prière à Saint Rémi.

Son testament.

La basilique de Reims
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

16 janvier Saint Marcel 1er

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 16 JANVIER

16 janvier : Saint Marcel 1er

Pape et martyr


Saint Marcel naquit au milieu du 3ème siècle à Rome. Malgré les persécutons l'Eglise ne cessait de grandir et Marcel eut le bonheur de naître dans une famille chrétienne.

Il fut nom prêtre par Saint Marcellin alors sur le trône de Pierre.

En 304, Marcellin mourut martyr et le Saint Siège demeura vacant 3 ans puis Saint Marcel fut élu pape en 307, le trente et unième depuis Saint Pierre.

A peine élu, il s'attacha à ramener la discipline et à remédier à quelques abus qui s'étaient glissés. Il remit de l'ordre également dans ce qui regardait la discipline de l'absolution accordé trop facilement à son goût.

Sous le règne de Maxence qui ne ménageait pas les chrétiens et les persécutaient, il voulut obliger Marcel à renoncer à sa foi et à sacrifier aux idoles. Il le persécuta mais ne réussit pas à faire céder le Saint qui mourut en 309.

La Légende dorée pour la fête de Saint Marcel

Prière à Saint Marcel

" Quelles furent vos pensées, Ô glorieux Marcel, lorsque l'impie dérision d'un tyran vous enferma en la compagnie de vils animaux ?

Vous songeâtes au Christ, votre maître, naissant dans une étable, et étendu dans la crèche à laquelle étaient attachés aussi des animaux sans raison. Bethléhem vous apparut avec toutes ses humiliations, et vous reconnûtes avec joie que le disciple n'est pas au-dessus du maître. Mais de l'ignoble séjour où le tyran avait cru renfermer la majesté du Siège Apostolique, elle allait bientôt sortir affranchie et glorifiée, aux yeux de la terre entière.

Rome chrétienne, abaissée en vous, allait être reconnue comme la mère de tous les peuples, et Dieu n'attendait plus qu'un moment pour livrer à vos successeurs les palais de cette fière cité qui n'avait pas encore le secret de sa destinée.

Comme l'Enfant de Bethléhem, Ô Marcel, vous avez triomphé par vos abaissements. Souvenez-vous de l'Eglise qui vous est toujours chère ; bénissez Rome qui visite avec tant d'amour le lieu sacré de vos combats.

Bénissez tous les fidèles du Christ qui vous demandent, dans ces saints jours, de leur obtenir la grâce d'être admis à faire leur cour au Roi nouveau-né. Demandez-lui pour eux la soumission à ses exemples, la victoire sur l'orgueil, l'amour de la croix, et le courage de demeurer fidèles dans toutes les épreuves."

Source : hodiemecum.hautefort.com
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

17 janvier : Notre Dame de Pontmain

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 17 JANVIER

17 janvier : Notre Dame de Pontmain

Prière à Notre Père Tout Puissant


Notre Père ! En ce jour avec Notre Dame de Pontmain, nous voulons louer et chanter ta bonté, ton immense tendresse et ton amour qui ne connaît pas de limite.

Avec Marie nous nous exclamons « le Seigneur fit pour moi des merveilles ». Merci Père de nous avoir donner Jésus, merci de nous avoir offert une telle Mère, ta Miséricorde est ineffable. Nous te consacrons ce lieu à toi Notre Père qui est aux cieux pour que ton Nom y soit sanctifié dans les cœurs et que ton règne y grandisse.

Qu’en cette chapelle tes enfants accueillent la grâce du pardon et de la réconciliation, et y trouvent la délivrance de leur maux. En te consacrant cette humble demeure, nous t’y offrons l’encens de nos prières pour que des milliers redécouvrent la Joie d’être fils et filles dès cette terre et pour l’éternité.

Source : Sur les pas des Saints

Récit de l’Apparition Notre-Dame de Pontmain.

Prières à Notre-Dame de Pontmain.

Litanies de Notre-Dame de Pontmain.

Neuvaine à Notre-Dame de Pontmain.

Site du Sanctuaire de Notre Dame de Pontmain
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

18 janvier : Sainte Marguerite de Hongrie

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 18 JANVIER

18 janvier : Sainte Marguerite de Hongrie

Religieuse


Nièce de sainte Elisabeth de Hongrie, la princesse Marguerite était la fille du roi Béla IV de Hongrie et d'une princesse byzantine, Marie Lascaris, Marguerite naquit vers 1242, tandis que l'Europe était aux prises avec les invasions mongoles.

Les parents de Marguerite firent vœu de consacrer leur fille à Dieu dès sa naissance pour tenter d'infléchir le sort de leur pays.

Dès son enfance elle fut élevée au monastère des dominicaines de Veszprem, puis rejoignit le monastère des dominicaines sur une île du Danube, l'Île des Lièvres (aujourd'hui île Marguerite).

Elle était très pieuse à 12 ans et elle refusa une demande en mariage, préférant vivre une vie de moniale, pleine de mysticisme au milieu des pénitences qu'elle s'infligeait.

Elle dût lutter contre la volonté de sa famille de la marier pour des raisons politiques, et elle préféra la vie monacale.

Elle vécut très pauvrement, distribuant aux pauvres tout ce que lui donnait son frère, le roi Etienne. Au monastère elle choisissait les tâches les plus humbles et les plus pénibles. Ascète, elle s'infligeait des mortifications corporelles en se flagellant, portant la discipline, pour mieux s'associer à la Passion du Christ. Elle bénéficia aussi de dons mystiques étonnants.

Elle mourut le 18 janvier 1271.

Biographie de Sainte Marguerite de Hongrie.

Allocution du pape Pie XII à propos de Sainte Marguerite de Hongrie.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

19 janvier : Saint Joseph-Sébastien Pelczar

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 19 JANVIER

19 janvier : Saint Joseph-Sébastien Pelczar

Evêque


Józef Sebastian (Joseph Sébastien) Pelczar naquit en 1842 en Pologne dans la petite ville de Korczyna près de Krosno.

Il entra au petit séminaire puis, en 1860, au Grand Séminaire de Przemysl. Il futt ordonné prêtre en 1864.

D’abord vicaire en paroisse un an et demi, il se rendit à Rome où il étudia dans deux Universités. il enseigna à l’Université Jagellone de Cracovie.

Il créa plusieurs centaines de bibliothèques populaires, dispensa des cours gratuits, diffusa dans le peuple plus de cent mille livres et ouvrit une école pour employées de maison. En 1894, il fonda à Cracovie les ‘Servantes du Sacré-Cœur de Jésus’ pour ‘propager le Royaume de l’Amour du Sacré-Cœur’. En 1899, il fut nommé évêque de Przemysl, d’abord comme auxiliaire, et bientôt comme titulaire. Sa spiritualité fut marquée par l’amour du Saint-Sacrement, du Sacré-Cœur et de la Vierge Marie.

Il mourut à quatre vingt deux ans, au terme de vingt cinq années d’épiscopat.

Pensées spirituelles de St Joseph-Sébastien Pelczar : "La charité naît dans le coeur, elle s'exprime par la parole, mais vit de l'action.

Prie le Coeur de Jésus pour être habité par un parfait amour de Dieu et du prochain. Ce Coeur est le modèle et le foyer de l'amour parfait : Lui seul peut combler ton coeur. Le vrai amour est gratuit, généreux et fidèle.


Biographie de Saint Joseph-Sébastien Pelczar.

Saint Joseph-Sébastien Pelczar, un évêque anti-moderniste.

La Congrégation des Soeurs à Paray le Monial.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

20 janvier Saint Fabien

Message par amidelamisericorde »

Image

Benvenuto di Giovanni, Martyre de Saint Fabien, XVème siècle, Louvre, Paris

SAINTS DU 20 JANVIER

20 janvier : Saint Fabien

Pape et Martyr


Fabien était un laïc romain et fut élu pape par la foule qui vit se poser sur sa tête une colombe, le 10 janvier 236.

Fabien pendant son pontificat, s'attacha à remettre de l'ordre au sein de l'Eglise agitée par de nombreux conflits doctrinaux et un schisme provoqué par Hippolyte de Rome.

Il fut à l'origine de la création du collège des diacres au nombre de sept, qui étaient chargés de répartir les aumônes, et de réunir et consigner toutes les informations concernant les martyrs.

Il resta quatorze année sur le trône de Pierre.

Il mourut martyr le 20 janvier 250, pendant une persécution de l'empereur Dèce qui avait décidé d'éradiquer le christianisme.

Biographie de Saint Fabien

Légende Dorée du Bx Jacques de Voragine
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

21 janvier Sainte Agnès de Rome

Message par amidelamisericorde »

Image

Paolo Guidotti (Italian, 1559–1629), Le Martyre de Sainte Agnès de Rome

SAINTS DU 21 JANVIER

21 janvier : Sainte Agnès de Rome

Vierge et Martyre


En 305, Agnès n'était âgée que de douze ans quand elle fut égorgée au cours de la persécution de Dioclétien.

Autrefois, le jour de sa fête on bénissait les agneaux dont la laine servaient aux religieuses à Rome pour tisser les manteaux d'Archevêques.

On la représente avec ses attributs qui sont la palme et l'agneau.

Elle est vénérée par l'Église Universelle. Elle est la sainte Protectrice des vierges, des couples, des fiancées et des récoltes.

Son prénom vient du grec qui signifie "qui est pure et chaste".

Biographie de Sainte Agnès de Rome

La Légende Dorée de Sainte Agnès de Rome par le Bx jacques de Voragine

Litanies de Sainte Agnès

Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte vierge Marie, reine des martyrs, priez pour nous.
Sainte Agnès, priez pour nous.
Sainte Agnès vierge martyre, priez pour nous.
Sainte Agnès épouse immaculée du Christ, priez pour nous.
Sainte Agnès qui a tout laissé pour Jésus Christ, priez pour nous.
Sainte Agnès flagellée par amour du Christ, priez pour nous.
Sainte Agnès modèle de vertu, priez pour nous.
Sainte Agnès vierge courageuse, priez pour nous.
Sainte Agnès soutien de la jeunesse, priez pour nous.
Sainte Agnès promotrice de la foi, priez pour nous.
Sainte Agnès reflet de pureté, priez pour nous.
Sainte Agnès miroir de sainteté, priez pour nous.
Sainte Agnès modèle d’obéissance, priez pour nous.
Sainte Agnès terreur des démons, priez pour nous.
Sainte Agnès glorieuse de Satan, priez pour nous.
Sainte Agnès comblée de grâce, priez pour nous.
Sainte Agnès notre soutien, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, pardonnez-nous Seigneur,
Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, exaucez-nous, Seigneur,
Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous sainte Agnès,
Afin que nous soyons rendu dignes des promesses de Jésus Christ.

Prions

Dieu plein d’amour qui avez élevé Sainte Agnès à la plus haute gloire, faites que par son intercession nous soyons purifiés dans le sang de l’Agneau afin de vous louer un jour avec votre Divin fils, dans l’unité du Saint Esprit pour tous les siècles. Ainsi soit-il.

Source : http://imagessaintes.canalblog.com

Sermon 2 pour la fête de sainte Agnès de Saint Bonaventure

La contemplation

Que tu es belle mon amie, que tu es belle, tes yeux sont comme ceux des colombes. (Ct 1, 14).

La contemplation a quatre qualités : elle est sereine, secrète, élevée et joyeuse. Et il y a pour l’âme autant de beauté, qu’elle reçoit d’illumination et d’irradiation de la sagesse divine.

Je dis donc que l’âme est embellie par la contrition de la contemplation sereine, en considérant elle-même les réalités extérieures avec sérénité afin de d’éléver par elles jusqu’à son Créateur. C’est pourquoi il est dit dans le Cantique des cantiques. En effet, l’âme sainte, considérant les réalités extérieures dans une contemplation sereine, selon l’état de la loi de nature, de la Loi écrite, de la loi de grâce et selon l’état final, s’élève ainsi de diverses manières, et est ainsi dénommée de diverses manières, parce que, considérant les réalités extérieures, quant à l’état de la loi de nature, elle est dite « surgissant », quant à l’état de la Loi écrite, elle est dite « belle », quant à l’état de la loi de grâce, elle est dite « élevée », quant à l’état final, elle est dite « comme ».

Autre est l’embellissement de l’âme par la contemplation secrète, dans la considération de ses réalités intérieures, et quand elle est rassemblée à l’intime. C’est pourquoi, dans le Cantique des cantiques, l’Epoux dit au sujet de cette beauté : « Tu », en laquelle sont les neuf ordres angéliques, en celle qui a les neuf genres d’habitus : la grâce, les vertus, les dons, les béatitudes, etc. De plus, elle s’exerce dans l’acte du premier des ordres angéliques, peu après dans le deuxième, et cela jusqu’au dernier. Celui qui est exercé à la cithare, peut, aussitôt qu’on lui apporte, en jouer avec musicalité, et non pas celui qui n’est pas exercé. Il en est de même pour ces actes.

Troisièmement, l’âme est dite belle d’une contemplation élevée, quand elle est portée plus haut, par la contemplation des réalités célestes et des biens éternels. Il est écrit dans le Cantique des cantiques : « Que », etc. Par rapport aux autres arbres, le palmier est admirable, car les autres arbres sont pyramidaux, gros aux racines et fins à la cime, alors que le palmier est plus gros aux branches qu’aux racines. De même, l’âme, selon qu’elle portée plus haut par la contemplation, est plus vertueuse. Quelle est grande la beauté de l’âme qui, par cette excellente contemplation, monte intérieurement jusqu’à Lui. Autant, en effet, l’esprit est plus noble que le corps, autant le miroir, qui représente cet art éternel, est plus beau que tout autre miroir et que toute autre beauté corporelle.

La quatrième est la beauté de la contemplation joyeuse. Celle-ci est l’accomplissement, parce que l’âme est déjà hors de toutes choses et hors de soi. Elle est alors soulevée dans une certaine admiration et une joyeuse exultation. Il est écrit au chapitre IV du Cantique des cantiques : « Que ». En effet, quand l’âme est introduite en « ce » de Dieu, c’est-à-dire au cellier de la joie des réalités divines, elle parvient au rassasiement et à l’ivresse, parce que tous ses sens sont comme absorbés et émoussés : la vue par l’immense clarté, la goût par la douceur. C’est ainsi que l’âme est toute absorbée par cette joie. Personne n’y parvient sans la vertu de la prière. Le Psaume dit : « Ma » ; et il est écrit dans le Cantique des cantiques : « L’odeur ». Il faut donc que l’homme, qui veut s’élever ainsi vers Dieu par la contemplation, se mortifie lui-même et demeure dans une prière continuelle.

Source : saint.bonaventure.free.fr
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

22 janvier : Saint Vincent Pallotti de Norcia

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 22 JANVIER

22 janvier : Saint Vincent Pallotti de Norcia

Prêtre


Vincent Pallotti  naquit à Rome le 21 avril 1795. En 1835, prêtre à Rome, il fonda la Société de l'Apostolat Catholique composée de prêtres, frères, soeurs et laïcs.
Professeur de théologie à Rome, il assura la pastorale et fonda la Congrégation des Pallottins.
Pendant l'Octave de L'Épiphanie il organisa une semaine de prière pour l'unité des Églises Orientales. Il travailla également à la communion avec les Anglicans.
Vincent Pallotti avait compris que chaque chrétien, en union avec Jésus, doit s'engager à l'évangélisation, car sur les prêtres seuls, ne peut reposer cette responsabilité.
Sa Société à pour mission de faire prendre conscience à tous les chrétiens de leur vocation apostolique et de l'accomplir efficacement au sein de l'Église dans les différentes parties du monde.
Il mourut le 22 janvier 1850 et fut canonisé en janvier 1963.

Prière de Saint Vincent Pallotti « Ô mon Dieu, appelle-nous à fêter la magnifique Solennité de ta Miséricorde » :

« Ô mon Dieu, ma Miséricorde, appelle et charge toutes les créatures passées, actuelles, futures et possibles, de fêter à chaque instant de ma vie, et surtout à l’heure de ma mort et durant toute l’éternité la magnifique Solennité de ta Miséricorde et qu’en Ton honneur, Père, Fils et Esprit-Saint, et en l’honneur de tous Tes attributs infinis sans fin miséricordieux, ainsi qu’en l’honneur de ma Chère Mère Marie elles chantent pour les siècles : Réjouissons-nous tous dans le Seigneur, Dieu Père, Fils et Esprit-Saint dans le temps et pour l’éternité, en célébrant la fête de la Miséricorde divine et de la Miséricorde de la Très Sainte Vierge Marie, ce dont se réjouit notre Seigneur Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, qui par Sa Mort a anéanti la mort, et par Sa résurrection a réparé la vie. Alléluia, Alléluia, Alléluia, maintenant et pour les siècles, Alléluia ! »

Prières de Saint Vincent Pallotti.

Site des Pères Pallottins

Liturgie traditionnelle.

Saint Vincent de Saragosse  un autre Vincent, diacre et patron des vignerons.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

23 janvier : Saint Barnard de Romans

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 23 JANVIER

23 janvier : Saint Barnard de Romans

Evêque


Barnard naquit en 778 à Izernore près de Nantua (France) dans une famille noble. Il se maria et servit dans les armées de Charlemagne.
Après 7 ans de mariage, les époux se séparèrent d’un commun accord et Barnard entra chez les bénédictins au monastère d’Ambronay dans l’Ain.
Il fut nommé archevêque de Vienne dans l’Isère et resta 30 années à son poste d'évêque puis il démissionna.
Il fonda alors l’abbaye de Romans-sur-Isère et y mourut le 22 janvier 841.
Il fut canonisé canonisé en 944.

Biographie de Saint Barnard de Romans.

Un miracle de Saint Barnard de Romans.

Les Amis de Saint Barnard de Romans.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

24 janvier : Bienheureuse Marie Poussepin

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 24 JANVIER 2023

24 janvier : Bienheureuse Marie Poussepin

Religieuse


Marie Poussepin (1653-1744) est la fondatrice des Sœurs de charité Dominicaines de la Présentation.
Dourdannaise (Essonne France), elle naquit dans une famille d’artisans de bas de soie.
A la suite du départ de son père, elle reprit la tête de l’entreprise alors qu’elle a 27 ans, se rend compte qu’il vaut mieux tabler sur le bas de laine à la place du bas de soie, entreprit le travail sur métier à tisser au point que Dourdan devint deuxième centre du royaume dans l’industrie du bas de laine.
Tout en redressant l’entreprise familiale, elle profita de la situation pour offrir à de jeunes garçons la possibilité d’un apprentissage sans qu’ils aient à payer la taxe, prenant même avec elles quelques jeunes en grande difficulté qui ne travaillaient que fort lentement.
Marie Poussepin a été Béatifiée par le Pape Saint Jean-Paul II, le 20 Novembre 1994.

Paroles de Marie Poussepin : "Conservez la présence de Dieu dans toutes vos actions”.

Une biographie de la Bienheureuse Marie Poussepin.

Prière à la Bienheureuse Marie Poussepin sur le site des Dominicaines de la Présentation.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

25 janvier : Conversion de Saint Paul

Message par amidelamisericorde »

Image

Francisco Camilo, Conversion de Saint Paul, 1673, Musée de Segovie

SAINTS DU 25 JANVIER

Conversion de St Paul,

Litanies de Saint Paul Apôtre


Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous
Christ, ayez pitié de nous, Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, écoutez-nous, Jésus-Christ, écoutez-nous
Jésus-Christ, exaucez-nous, Jésus-Christ, exaucez-nous

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Amour de Dieu le Père, sauvez-nous
Grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ, vivifiez-nous
Communication du Saint Esprit, sanctifiez-nous
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Saint Paul Apôtre, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez obtenu la Miséricorde de Dieu, priez pour nous
Saint Paul, vous en qui le Fils de Dieu s'est révélé, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez été un instrument de choix au service du Christ, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez été prédicateur de la Vérité, Apôtre et Docteur des nations, priez pour nous
Saint Paul, vous dont l'apostolat fut confirmé par des prodiges, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez été Ministre très fidèle de l'Eglise, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez donné aux nations l'Evangile du Christ et votre vie, priez pour nous
Saint Paul, vous qui portiez les Chrétiens dans votre cœur et dans vos chaînes, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez été crucifié avec le Christ, priez pour nous
Saint Paul, vous en qui le Christ vivait et agissait, priez pour nous
Saint Paul, vous qui ne pouviez vous séparer de l'Amour du Christ, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez supporté la prison et les peines, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez enduré les blessures et les dangers, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez été ravi au Ciel vivant, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez honoré votre ministère, priez pour nous
Saint Paul, vous qui avez accompli votre mission et attendu la couronne de Gloire, priez pour nous

Agneau de Dieu, qui avez converti Paul persécuteur, ayez pitié de nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui avez récompensé Paul Apôtre, écoutez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui avez glorifié Paul Martyr, ayez pitié de nous, Seigneur

V. Saint Paul, instrument choisi de Dieu et prédicateur de la Vérité dans le monde entier, priez pour nous,
R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions : Seigneur notre Dieu, qui avez choisi l'Apôtre Saint Paul pour faire connaître l'Evangile du Salut; faites que l'humanité tout entière accueille la Foi qu'il annonça aux Rois et aux Nations, et que Votre Église se manifeste sans cesse comme Mère et Éducatrice de tous les peuples. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Source : notredamedesneiges.overblog.com

Saint Augustin, Quatrième sermon sur la conversion de Saint Paul (52e sermon des sermons inédits)

« 1. Mes frères, essayons de parler un peu de l'apôtre saint Paul. Arrêtons-nous d'abord à son nom ; car il s'est appelé Saul avant de s'appeler Paul ; le premier nom symbolisait l'orgueil, comme le second symbolise l'humilité ; le premier était bien le nom d'un persécuteur.

Saul vient du mot Saül. Saül fut ainsi désigné parce qu'il persécuta David, figure de Jésus-Christ qui devait sortir de la famille de David, par la Vierge Marie, selon la chair. Saul remplit le rôle de Saül, lorsqu'il persécuta les chrétiens ; il était animé d'une haine violente contre les disciples du Sauveur, comme il le prouva au moment du martyre de saint Étienne ; car il voulut garder les vêtements de ceux qui le lapidaient, comme pour faire entendre qu'ils n'étaient tous que ses propres instruments.

Après le martyre de saint Étienne, les chrétiens de Jérusalem se dispersèrent portant partout la lumière et le feu dont le Saint Esprit les embrasait. Paul, voyant la diffusion de l’Évangile de Jésus-Christ, fut rempli d'un zèle amer. Muni de pleins pouvoirs de la part des princes des prêtres et des docteurs, il se mit en mesure de châtier sévèrement tous ceux qui lui paraitraient invoquer le nom de Jésus-Christ, et il allait respirant le meurtre et altéré de sang.

2. Ainsi désireux de s'emparer des chrétiens et de verser leur sang, il parcourait le chemin de Jérusalem à Damas, à la tête d'un certain nombre de ses complices, lorsqu'il entendit une voix du ciel. Mes frères, quels mérites avait acquis ce persécuteur ?

Et cependant cette voix qui le frappe comme persécuteur, le relève apôtre ; voici Paul après Saul ; le voici qui prêche l’Évangile et il décline lui-même ses titres : « Je suis », dit-il, « le plus petit d'entre les Apôtres (I Co XV, 9) ». Que ce nom de Paul est bien choisi !

Ce mot, en latin, ne signifie-t-il pas petit, modique, moindre ? et cette signification, l'Apôtre ne craint pas de se l'appliquer à lui-même. Il se nomme le plus petit, rappelant ainsi la frange du vêtement de Jésus-Christ, que toucha une femme malade.

Cette femme, affligée d'une perte de sang, figurait l’Église des Gentils ; et c'est vers ces Gentils que Paul, le plus petit des Apôtres, a été envoyé, car il est la frange du vêtement, la partie la plus petite et la dernière. En effet, ce sont là les qualités que l'Apôtre se donne ; il s'appelle le plus petit et le dernier.

« Je suis le dernier des Apôtres (I Co IV, 9) ; je suis le plus petit des Apôtres (Id. XV, 9) ». Ce sont là ses propres paroles, et s'il en a prononcé d'autres, qu'il veuille bien nous les rappeler ; car nous ne voulons pas lui faire injure, quoique ce ne soit pas faire injure à Paul que d'exalter la grâce de Dieu.

Toutefois, écoutons-le : « Je suis », dit-il, « le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d'être appelé apôtre », ; voilà ce qu'il était ; « Je ne suis pas digne d'être appelé apôtre » ; pourquoi ? « Parce que j'ai persécuté l’Église de Dieu ». Et d'où lui est venu l'apostolat ? « Mais c'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis ; et la grâce de Dieu n'a pas été vaine en moi, car j'ai plus travaillé que tous les Apôtres ».

3. Mais, ô grand Apôtre, voici que des hommes inintelligents se figurent que c'est encore Saul qui parle et qui dit : « J'ai plus travaillé qu'eux tous » ; il semble se louer, et cependant son langage est plein de vérité.

Il a remarqué lui-même que ce qu'il venait de dire pouvait tourner à sa louange ; aussi, après avoir dit : « J'ai plus travaillé qu'eux tous », s'empresse-t-il d'ajouter : « Non pas moi, mais la grâce de Dieu avec moi ».

Son humilité a connu, sa faiblesse a tremblé, sa parfaite charité a confessé le don de Dieu. Ô vous qui êtes rempli de grâce, qui êtes un vase d'élection, et qui avez été élevé à un rang dont vous n'étiez pas digne, dites-nous les secrets de la grâce en votre personne ; écrivez à Timothée et annoncez le jour de la justice. « Je suis déjà immolé », dit-il.

Nous venons de lire l'épître de saint Paul ; ce sont bien là ses propres paroles : « Je suis déjà immolé ». En d'autres termes : l'immolation m'attend, car la mort des saints est un véritable sacrifice offert à Dieu. « Je suis immolé, et le moment de ma dissolution approche ; j'ai combattu le bon combat, j'ai consommé ma course, j'ai conservé la foi ; il ne me reste plus qu'à attendre la couronne de la justice, que Dieu me rendra en ce jour, en sa qualité de souverain juge ».

Celui par qui nous avons mérité nous rendra selon nos mérites ; Paul a été fait apôtre sans l'avoir mérité, et il ne sera pas couronné qu'il ne l'ait mérité. Parlant de la grâce qu'il avait reçue d'une manière absolument gratuite, il s'écrie : « Je ne suis pas digne d'être appelé apôtre, mais c'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis ».

Au contraire, quand il exige ce qui lui est dû, il s'exprime en ces termes : « J'ai combattu le bon combat ; j'ai consommé ma course, j'ai conservé la foi, il ne me reste plus qu'à attendre la couronne de la justice ». Cette couronne m'est due ; et afin que vous sachiez qu'elle m'est due, je déclare « que Dieu me la rendra ». Il ne dit pas : Dieu me la donne, ou m'en gratifie, mais : « Dieu me la rendra en ce jour, en sa qualité de souverain juge ». Il m'a tout donné dans sa Miséricorde, il me rendra dans sa justice.

4. Je vois, ô bienheureux Paul, à quels mérites vous est due la couronne ; en regardant ce que vous avez été, reconnaissez que vos mérites eux-mêmes ne sont que des dons de Dieu. Vous avez dit : « Je rends grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par Notre-Seigneur Jésus-Christ. J'ai combattu le bon combat ; mais tout me vient de Dieu, qui fait miséricorde ». Vous avez dit : « J'ai conservé la foi » ; mais vous avez dit également : « J'ai obtenu Miséricorde, afin que je sois fidèle ». Nous voyons donc que vos mérites ne sont que des dons de Dieu, et voilà pourquoi nous nous réjouissons de votre couronne. »

Source : chemindamourverslepere.com
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

26 janvier : Saint Timothée d'Ephèse

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 26 JANVIER

26 janvier : Saint Timothée d'Ephèse

Evêque (un des disciples de Saint Paul )

Deuxième Lettre de saint Paul Apôtre à Timothée - Chapitre 1


Moi, Paul, qui suis, par la volonté de Dieu, Apôtre du Christ Jésus à cause de la promesse de la vie que nous avons en Jésus Christ, je te souhaite à toi, Timothée, mon enfant bien-aimé, grâce, Miséricorde et paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur.
Je suis plein de reconnaissance envers Dieu, que j'adore avec une conscience pure comme l'ont fait mes ancêtres ; je le prie sans cesse, nuit et jour, en me souvenant de toi. Je n'oublie pas tes larmes, et j'ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J'évoque le souvenir de ta foi sincère : c'était celle de Loïs, ta grand-mère, et de ta mère Eunikè, et je suis convaincu que c'est la même foi qui t'anime aussi.
Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains.Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération.
N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.
Car Dieu nous a sauvés, il nous a appelés à une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce. Cette grâce nous avait été donnée dans le Christ Jésus avant tous les siècles, et maintenant elle est devenue visible, car notre Sauveur, le Christ Jésus, s’est manifesté : il a détruit la mort, et il a fait resplendir la vie et l’immortalité par l’annonce de l’Évangile, pour lequel j’ai reçu la charge de messager, d’apôtre et d’enseignant. [...] Lire

Biographie de Saint Timothée d'Ephèse.

Prière à Saint Timothée.

Actes de Saint Timothée.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

27 janvier : Sainte Angèle de Merici

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 27 JANVIER

27 janvier : Sainte Angèle de Merici

Religieuse


Angèle Merici naquit à Desenzano del Garda en 1474 en Italie du Nord.
Elle se retrouva orpheline à l'âge de quinze ans.
Élevée par un de ses oncles, elle entra chez les Franciscaines.
Elle se voua aux oeuvres de charité et à l'éducation des jeunes.
Elle fonda la Congrégation des Ursulines en 1535.
Elle mourut à Brescia en 1540 et fut canonisée en 1807.
Elle est la sainte Protectrice de sa ville natale de Desenzano.
Son prénom vient du grec qui signifie "messagère".

Ses avis à ses filles et lire plus particulièrement le premier avis,
une neuvaine à Sainte Angèle de Merici,

site des Filles de Sainte Angèle de Merici de Brescia

les Ursulines de l'Union Romaine.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

28 janvier : Saint Thomas d'Aquin

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 28 JANVIER

28 janvier : Saint Thomas d'Aquin

Prêtre et Docteur de l'Eglise


Thomas naquit à Aquin, près de Naples, en Italie du Sud, en 1225.
De l'ordre dominicain, il est considéré comme l'un des principaux maîtres de la théologie catholique et de la scholastique.

Il mourut à l'Abbaye de Fossanova près de Priverno en 1274.

Il fut proclamé Docteur de l'Eglise en 1568.Une de ses oeuvres fondamentales est la " Somme Théologique" mais nombreux sont ses écrits.

Il est le saint Protecteur des théologiens, des universitaires, des libraires, et des étudiants.

Son prénom vient de l'araméen qui signifie " jumeau".
Il a été surnommé le" Docteur Angélique " par le clergé.

Auprès de Toi de Saint Thomas d'Aquin.

Ô salutaris Hostia de Saint Thomas d'Aquin.

Lauda Sion Salvatorem de Saint Thomas d'Aquin.

Le grand portail Saint Thomas d'Aquin

La consultation d'une partie de son oeuvre
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

29 janvier : Saint Sulpice Sévère

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 29 JANVIER

29 janvier : Saint Sulpice Sévère

Religieux


Sulpice naquit vers 363 dans la région d'Aquitaine, et fut historien et un ecclésiastique spécialiste de la langue latine.

Avocat à Bordeaux puis à Toulouse et Elusa, sa vie nous est une peu connut grâce à sa grande correspondance notamment avec Saint Paulin de Nole  et Gennadius de Marseille.

On sait qu'après le décès de son épouse en 392, il se retira aux environs de Béziers pour mener une vie ascétique et austère.

D'après Gennadius, après avoir été ordonné prêtre par Saint Martin de Tours, il aurait été son disciple, et il écrivit une biographie de Saint Martin avant de mourir en 410.

Biographie de Saint Sulpice Sévère.

Oeuvres de Saint Sulpice Sévère.

Lettre à Didier de Saint Sulpice Sévère.

Vie de Saint Martin par Saint Sulpice Sévère.
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

30 janvier Sainte Martine de Rome

Message par amidelamisericorde »

Image

Pietro Berrettini dit Pierre de Cortone, Notre Dame et son divin Fils avec sainte Martine, XVIIème siècle, Montauban.

SAINTS DU 30 JANVIER

30 Janvier : Sainte Martine de Rome

Martyre


Sainte Martine naquit à Rome. Son Père plusieurs fois consul, s'était distingué et fut reconnu par ses oeuvres de charité. Après sa mort, Martine consacra tout son argent pour le bien des pauvres. Sous la persécution des chrétiens d'Alexandre, des soldats la trouvèrent agenouillée dans une église et l'arrêtèrent.

Plusieurs fois persécutée pour lui fair abjurer sa foi, elle résista jusqu'au sang en proclamant : "J'ai mon Seigneur Jésus-Christ qui me fortifie, et je ne sacrifierai pas à vos démons."

L'empereur apprit que Martine résistait, il la fit mettre dans la fosse aux lions, mais ceux-ci se couchèrent à ses pieds. L'empereur la fit jeter aussi dans un feu duquel elle ressortit indemne. Finalement en désespoir de cause il la fit décapité. Sainte Martine mourut martyre en l’an 226, Saint Urbain Ier était pape et Alexandre-Sévère empereur romain.

Biographie de Sainte Martine de Rome

Hymne

" Chante Martine, Ô Rome, célèbre son nom, applaudis à sa gloire ; chante l'illustre Vierge, célèbre la Martyre du Christ.

Issue de noble race, entourée des délices et des charmes séduisants d'une vie livrée au luxe, elle vécut au milieu des trésors d'un palais opulent.

Mais elle dédaigne ces jouissances d'une vie terrestre ; elle se donne au Seigneur ; et sa main généreuse, versant les richesses au sein des pauvres du Christ, cherche la récompense des cieux.

Ni les ongles de fer, ni les bêtes, ni les verges qui sillonnent cruellement ses membres, n'ont ébranlé son courage. Descendus du séjour des bienheureux, les Anges la fortifient par un pain céleste.

Le lion même, oubliant sa férocité, se prosterne paisible à tes pieds, Ô Martine ! Au glaive seul est réservé l'honneur de t'ouvrir la demeure des cieux.

Tes autels, sur lesquels l'encens s'élève en nuage odorant, font monter vers toi nos prières assidues ; ton nom vient effacer, par une pieuse relation, le souvenir profane d'une fausse divinité.

Protège le sol qui t'a vu naître ; accorde un repos paisible à la terre des chrétiens ; renvoie sur le pays infidèle des Thraces le bruit des armes et les cruels combats.

Rassemble tous les rois avec leurs bataillons, sous l'étendard de la croix ; délivre Jérusalem de la captivité, venge le sang innocent, et renverse à jamais les remparts du Turc notre ennemi.

Ô Vierge, notre appui, notre gloire éclatante, reçois l'hommage de nos coeurs. Agrée les vœux de Rome qui te chante et t'honore dans son amour.

Eloigne de nous les joies mauvaises, Ô Dieu, dont le bras soutient les Martyrs ; Unité, Trinité, donne à tes serviteurs cette lumière par laquelle tu daignes faire le bonheur des âmes.

Ainsi soit-il."

Source : hodiemecum.hautefort.com

Neuvaine à Sainte Martine

Prière à Sainte Martine de Rome

O sainte Martine, après les épreuves de la terre, après les tourments du martyre, là-haut vous reposez dans la paix. Vous jouissez de la vision sans fin de Dieu que vous avez tant aimé. De toutes vos peines, de toutes vos souffrances il ne vous reste plus que la joie de les avoir acceptées généreusement et une éternelle gloire.

Que vous êtes heureuse ! Pour moi, c’est encore l'exil loin de la Maison de notre Père. Voyez les regards de mon cœur dirigés vers vous. Écoutez ma prière fervente. Je vous supplie, ô douce et puissante Martine, de me continuer votre aide et votre protection. Par vous, j'implore la grâce finale, le bonheur de contempler, avec vous et les autres saints et martyrs que j'aime tant, Celui qui fait au Ciel les éternelles délices des élus.

Source : Etoile Notre-Dame
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

31 janvier : Saint Jean Bosco

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 31 JANVIER

31 janvier : Saint Jean Bosco

Prêtre


Giovanni Melchior Bosco ( Don Bosco ) naquit en 1815, à Castelnuovo d'Asti. Il choisit le sacerdoce et se consacra à l'instruction des jeunes et fonda les premières écoles professionnelles.

Il le fonda la Congrégation des prêtres Salésiens et de Marie-Auxiliatrice pour les jeunes filles.

Il mourut à Turin en 1888. Canonisé en 1934, il est nommé " père et maître de la jeunesse ". Il est le saint Protecteur des éducateurs, des éditeurs, des jeunes et des étudiants. Son prénom vient de l'hébreu " don du Seigneur " ou " Dieu a été Miséricordieux.

Paroles de Don Bosco : Avec des oeuvres de charité, nous fermons les portes de l'enfer et nous ouvrons celles du paradis.

La Neuvaine à Marie-Auxiliatrice par Don Bosco

Vous voulez obtenir des grâces de Marie Auxiliatrice?, disait Don Bosco. Faites sa neuvaine!

Chaque jour, durant 9 jours:
1° Réciter trois "Notre Père", "Je vous salue", "Gloire au Père!", avec l'oraison jaculatoire: "Loué et remercié soit à tout instant Jésus au Très Saint Sacrement".
2° Réciter en l'honneur de la Vierge, trois "Salut, ô Reine de la Miséricorde", avec l'invocation. "Marie, Secours des Chrétiens, priez pour nous."

Au cours de la neuvaine ou le jour de la clôture, recevoir les sacrements de Pénitence et d'Eucharistie.
Faire une offrande selon ses moyens ou rendre un service.

Prière du Salve Regina

"Salut, ô Reine de Miséricorde, notre vie, notre douceur et notre espérance, salut! Enfants d'Eve, exilés, nous crions vers Vous, vers Vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

O Vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards Miséricordieux. Et après cet exil, montrez-nous Jésus le fruit béni de vos entrailles, ô clémente, ô Miséricordieuse, ô douce Vierge Marie!"

"On peut tout avec l'aide de Marie." (Don Bosco)
"Ayez foi en Marie Auxiliatrice et vous verrez ce que sont les miracles". (Don Bosco)


Source : prieresetdevotions.blogspot.com

Biographie de Saint Jean Bosco

La spiritualité de Don Bosco

Le récit du songe les Trois Blancheurs

Le rêve de la pergola de roses

Neuvaine à Saint Jean Bosco
amidelamisericorde
Messages : 11918
Enregistré le : 09 décembre 2009, 11:08
Contact :

1er février : Saintes Félicité et Perpétue et leurs compagnons

Message par amidelamisericorde »

Image

SAINTS DU 1er FEVRIER

1er février : Saintes Félicité et Perpétue et leurs compagnons

Martyres


Sous la persécution de Septime Sévère, Perpétue et Félicité furent arrêtée à Thuburbo (Tunisie).
Perpétue était âgée de vingt deux ans, alors catéchumène et mère d’un bébé.
Félicité était esclave, enceinte et accoucha d’une fille.
Perpétue et Félicité furent martyrisées dans l’amphithéatrum Castrense de Carthage, le 7 mars 203, avec Saturus, Satuminus, Revocatus et Secundulus.
Les Saintes Félicité et Perpétue sont citées au canon de la messe, première prière eucharistique.

Biographie de Saintes Félicité et Perpétue.

Récit de la Passion de Ste Perpétue et Ste Félicite.

Liturgie Traditionnelle de la fête de Saintes Félicie et Perpétue.

Vénération et reliques de Saintes Perpétue et Félicie.

Sermon de Saint Augustin pour la fête de Stes Félicité et Perpétue.
Répondre